Recherche

(Tapez un nom)
 
Nombre de médaillés répertoriés
210 106
Mise à jour : 05/02/2017
But de la base


 Intérêt et but de ce site :

 Haut de page    Quelles informations nous apportent ces dépouillements ?

Enormément de détails sur le parcours militaire de nos ancêtres (pays traversés, blessures reçues au combat, ..), sur leur physique (taille, couleur des yeux,..), leur condition de vie en 1857 (secours, indigence,..), leur santé, leur situation familiale, leurs sentiments par rapport aux évênements auxquels ils ont participé..

 Haut de page    Exemples de ce que l'on peut apprendre:

    * AUBERLET Nicolas, demeurant à Voyer (Meurthe), né le 02/08/1793 à Voyer, a combattu dans le 23e de ligne 1er bt 1ere cie des grenadiers dans la période 1812-1815, il était le fils de Pierre et de LIPLEURT Anne Marie, il a été blessé à Waterloo (la jambe gauche traversée par une balle et la main droite par un biscaën à Sarrebourg)

   * POIRSON Aristide demeurant à Tremblecourt (Meurthe), né le 16/12/1793 à Tremblecourt, actuellement juge de paix, est entré au service en 1812 au 1er bataillon des mineurs de génie, nommé garde du génie le 1er novembre 1813. Il a fait les campagnes de 1814, était à Neufbrisach, a démissionné le 1er novembre après le départ de l'Empereur pour l'île d'Elbe. Il a repris du service au retour de l'Empereur fin mars 1815 et a été compris parmi les anciens officiers de l'Empire, commandant les forces de la Meurthe, Meuse, Moselle et Vosges par décret du 22/04/1815. A été nommé successivement sous-lieutenant, lieutenant, adjudant major par commission du 07/06 après Waterloo. Son corps a chassé les troupes qui assiégaient Longwy, pris 700 à 800 prisonniers et une partie de leur matériel. Au retour de Louis XVIII, son corps a été licencié avec l'armée de la Loire après la liquidation du traitement des officiers.

Tous les documents disponibles sont très variés et apportent des renseignements de toute sorte. Ils peuvent être très différents de ces deux exemples..

 Haut de page    Ce que vous pouvez faire pour nous aider:

France

Passer à vos Archives Départementales et faire l'état du fonds

1) Les documents sont-ils disponibles ou détruits ?
2) trouver les cotes exactes (normalement en série M dans les distinctions honorifiques mais aussi en série R dans les archives militaires)
3) jeter un oeil dans les listes pour savoir si votre département compte plutôt 500 ou 5000 médaillés.
Parler autour de vous de ce projet et trouver quelqu'un intéressé pour faire le dépouillement.
4) Nous transmettre ce que vous avez trouvé, qui sera au fur et à mesure publié sur ce site, soit sous forme de page HTML, soit intégré à la base de données existante en ce qui concerne les dépouillements.

Avant de vous rendre dans vos Archives Départementales :
Vérifiez que votre département n'est pas en cours de dépouillement.
Vérifiez que nous ne connaissons pas encore les cotes.

Autres Pays

Renseignez-vous auprès des Archives Nationales et contactez-nous.

Si vous avez un site perso :

Placez sur votre site un lien vers la page des médaillés de Ste Hélène:
http://www.stehelene.org/
Mettez un des logos/bannières ci-dessous. Le code à insérer dans votre page est :

<a href="http://www.stehelene.org/">
<img SRC="http://www.stehelene.org/images/bann.gif" border=0>
</a>

Haut de page   Haut de page